Image - Château Cheval Blanc - Des chais archi tech’
Grand-format

Des chais archi tech’

De tous côtés, dans le Bordelais, fleurissent des chais flambant neufs, signés des plus grands architectes. Une course à la modernité qui flatte l’œil et les égos, pour le bonheur du promeneur. Revue de chantier des plus belles propriétés.
Texte Véronique Raisin  Icone temps de lectureLecture 4 min

Les plus grands architectes du monde, des constructions aux formes spectaculaires (et aux budgets extravagants !) : le vignoble bordelais a décidé à la fin des années 2000 de rompre avec la tradition de la sobre demeure ancestrale.

Le phénomène, sans doute accéléré par l'esprit de compétition propre au club très fermé des crus classés, a touché des dizaines de domaines, des plus illustres occupants des deux rives aux propriétés moins réputées. Pour la plupart d’entre eux, l’objectif premier est de moderniser leur image, surtout vis-à-vis d’une nouvelle clientèle internationale avide des mythiques bouteilles girondines et dont l’attrait récent a engendré un bond des tarifs de vente en primeur.

D'autres en profitent également pour surfer sur la vague de l’œnotourisme, largement développée dans le Nouveau Monde et où la France possédait un retard certain. Amateurs de vins et curieux venus de tous les horizons affluent pour goûter leurs nectars, découvrir leurs chais et leurs cuviers, se promener au milieu de leurs vignes ou déjeuner à proximité d’elles, en quelques mots toucher du doigt le summum du savoir-vivre à la française.

Château Margaux

Deux siècles d’architecture ont permis à Château Margaux « premier grand cru classé » de tenir son rang. En 2015, le Britannique Norman Foster a répondu avec justesse aux défis techniques et esthétiques de la demeure du XIXe siècle.

En quelques mots toucher du doigt le summum du savoir-vivre à la française.